Choisir une catégorie
Aperçu Aide Contact
print article

Facteurs affectant le délai de mise à jour des paramètres DNS

En fonction du ou des paramètres DNS modifiés, il peut être nécessaire d'attendre, soit jusqu'à 1 heure soit jusqu'à 48 heures, pour que le précédent paramétrage expire dans le cache des différents serveurs de noms d'Internet.

Dans le système de noms (DNS), le TTL (ou la durée de vie) indique le temps pendant lequel un enregistrement DNS doit être gardé en cache dans les différents serveurs de noms utilisés dans l'Internet. 1&1 définit un TTL de 1 heure pour les enregistrements A, AAAA, MX, TXT et CNAME. Pour les enregistrements NS, le TTL est de 48 heures.


L'influence des fournisseurs d'accès internet sur le TTL

Les FAI (Fournisseurs d'Accès Internet) utilisent des caches pour optimiser le temps d'accès à Internet et réduire le trafic. Ces caches enregistrent localement les enregistrements DNS pour la durée du TTL au lieu de les récupérer systématiquement auprès des serveurs de noms autoritaires.

Certains FAI ignorent le TTL, des différents enregistrements DNS, définit sur les serveurs de noms autoritaires et ne mettent à jour leurs caches que tous les 2 ou 3 jours.

C'est pourquoi, malgré un TTL de 1 heure pour les enregistrements A, AAAA, MX, TXT et CNAME et de 48 heures pours les enregistrements NS, il se peut que la modification d'un enregistrement DNS ne soit effective qu'après une période pouvant atteindre 72 heures.


L'influence des registres de domaines sur le TTL

Lors de la modification des serveurs de noms autoritaires d'un domaine, nous transmettons ceux-ci en quelques minutes au registre du domaine (registry) correspondant. Ce dernier publie alors les enrgistrements NS dans la zone racine (root zone). La plupart des registres mettent à jour leur zone rapidement, mais ce n'est pas systématiquement le cas.

Par exemple, VeriSign rafraîchit les zones pour les noms de domaine .com toutes les trois minutes.

Cependant, même si les registres font généralement les mises à jour rapidement, ceux-ci protègent leurs serveurs de noms racines pour éviter une surcharge de ceuxi-ci en fixant temporairement un TTL plus élevé pour les enregsitrements NS. Le TTL peut dans ce cas dépasser les 48 heures.

En outre, même si les serveurs de noms récursifs ne devraient pas mettre en cache les enregistrements NS, certains FAI mettent tout de même ceux-ci en cache, ce qui peut également entraîner un délai plus long pour la mise à jour des serveurs de noms.


Tableau récapitualtif du TTL défini par 1&1 et délai de mise à jour maximal

Le délai maximal indiqué dans le tableau ci-dessous est théorique et tient compte de l'influence des Fournisseurs d'Accès Internet (FAI) et des registres de domaines (registry) sur le TTL défnit par 1&1.

Enregistrement DNS modifié TTL défini par 1&1 Délai maximal de mise à jour
A/AAAA/MX/TXT/CNAME 1 heure 72 heures
NS 48 heures 72 heures